Un Livre : "La Reine des lectrices" de Alan Bennett

Publié le par skorpionnan

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv5246897.jpgTitre: La Reine des lectrices

Auteur: Alan Bennet

Traduction : Pierre Ménard depuis l'anglais

Année: 2010

Pages : 121

Edition: Folio

Quatrième de couvertureQue se passerait-il outre-Manche si, par le plus grand des hasards, Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, tout d'un coup, plus rien n'arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu'elle en vienne à négliger ses engagements royaux ? C'est à cette drôle de fiction que nous invite Alan Bennett, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les sœurs Brontë, le sulfureux Jean Genet et bien d'autres défilent sous l'œil implacable d'Elizabeth, cependant que le monde empesé et so british de Buckingham Palace s'inquiète : du valet de chambre au prince Philip, d'aucuns grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l'implacable protocole de la maison Windsor. C'est en maître de l'humour décalé qu'Alain Bennett a concocté cette joyeuse farce qui, par-delà la drôlerie, est aussi une belle réflexion sur le pouvoir subversif de la lecture.

ma note : 17/20

Ce livre avait peu pour me plaire, a priori : un auteur que je ne connaissais pas, un sujet inintéressant au possible (la Reine d'Angleterre), et un format réduit, 120 pages seulement.

Pourtant dès le début, on se laisse prendre à accompagner amicalement ce monarque, qui, pourchassant ses chiens découvre un vaisseau surgi d'un autre monde : un Bibliobus. Dans cet au-delà, la Reine va se laisser emporter de livre en livre vers le labyrinthe de la Lecture. Elle y déambule au travers les oeuvres,les genres, les auteurs. D'abord guidée par un valet de pied rouquin , dégingandé et gay, elle doit ensuite s'y promener seule. Parfois elle bute sur un livre trop difficile et fait demi tour, mais elle y revient ensuite par une autre voie et passe sans problème. Dans ce labyrinthe, l'important est le chemin parcouru, pas la sortie.

Petit à petit, les livres envahissent Buckingham Palace.

Tout cela ne peut se passer sans que son très protocolaire entourage ne s'interroge sur la transformation de cette hiératique femme vouée toute sa vie à sa fonction, son apparence, une femme de devoir. Elle-même se rend enfin compte que toutes les rencontres, nombreuses, qu'elle a se font, se jouent en fait, entre la Reine d'Angleterre et son interlocuteur, pas avec elle. Tandis que les livres ont été écrits pour êtres lus, ils se moquent de leurs auteurs comme ils se moquent de leurs lecteurs.

L'humour est omni-présent dans ce livre, mais rarement le rire. Les personnages "So British" et les situations sont décrits dans un style limpide. Tout participe d'une lecture joyeuse.

Un livre qui laisse ce petit sourire satisfait d'un petit instant de bonheur. Un livre que l'on dévore, même sil est court, alors mastiquez le bien.

 

un film : Juno

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18791615&cfilm=121167.html

(aucun rapport si ce n'est ce petit sourire qui reste à la fin...)

 

Une musique: Vivaldi, Estro Harmonico

http://musique.fnac.com/a401021/Antonio-Vivaldi-Estro-harmonico-CD-album?Fr=0&To=0Ν=1&from=1&Mn=-1&Ra=-29

( Léger et primesautier)

 

Une BD

http://www.bedetheque.com/album-12473-BD-Il-y-a-un-sorcier-a-Champignac.html

(Pacôme me fait penser à Elizabeth?)





 

 


Publié dans Livres

Commenter cet article

Skorpionnan 03/01/2011 15:57



Il faut te laisser tenter reve, c'est un petit plaisir qui ne se refuse pas



révélation 03/01/2011 13:52



il m'a déjà frôlé souvent, après lecture de ta chronique, je pense que je me laisserai tenter et finirai par l'acheter