Un Livre : "Les humanoïdes " de jack Williamson.

Publié le par skorpionnan

-Les Humanoïdes, Jack Williamson 

"Les Humanoïdes" de Jack Williamson 

Genre : Science-Fiction 

Editions Presses Pocket (Science-Fiction) (1988) - 278 pages 

Le docteur Forrester veille sur l'arme qu'il a conçue et qui devrait donner le dessus à sa planète aux prises avec des voisins belliqueux.

Il est donc le héros de livre, le héros pas le super héros: la  calvitie s'annonce, son genou le titille et il détruit de plus en plus sa vie affective et sociale, sa femme ne le voit plus enterré qu'il est dans son laboratoire secret entouré d'enceintes électrifiées. Mais c'est , croit-il, le prix à payer pour sauver son monde.

Mais avant que la guerre ne se déclenche apparaissent les humanoïdes : des robots dévoués à l'homme, qui s'occupent de son confort, sa sécurité, sa paix. plus de travail , plus de contraintes, bienvenue à Bisounoursland!

Asimov s'inviterait-il chez Wiliamson ?

Non, car si maintenant il n'y a plus de problèmes, il n'y a plus non plus plus de cigares, c'est mauvais pour la santé  ; plus de recherche, il y a trop de choses dangereuses à découvrir, plus de vélo, vous pourriez vous blesser ..Ce paradis ressemble beaucoup à l'enfer, et pourquoi certaines des connaissances du Professeur se tranforment-elles en pantins béats et puérils?

Il faut choisir entre sécurité et liberté et le professeur tente de rejoindre la résistance et de contrer ces gardiens par trop bienveillants ...

J'aime beaucoup Williamson, ce roman date de 1948, il est écrit dans ce style des "Grand maîtres", que j'affectionne: un style fluide, une écriture posée qui prend le temps, une définition du monde et des personnages par petites touches qui laisse une large part à l'imagination. U Il donne les éléments clefs, laissant le lecteur construire l'environnement qui lui va.^ne histoire qui se développe sans coup de thétre incroyable.

En même temps, malgré ce classicisme , Williamson est un des meilleurs pour distiller dans ses mondes un malaise et des réflexions subtiles sur la nature humaine.

Et si vous avez aimé le "Happy End" de ce roman, relisez-le en gardant à l'esprit le titre de cette autre oeuvre du même auteur :"Plus Noir que vous ne pensez"

 

Ma note: 14/20

Une BD: Judge Dredd contre Crève ( "Le seul crime c'est la Vie") 

http://www.bedetheque.com/thb_couv/JugeDreddHumano2_31122002.jpg

Une musique:

"Hotel California" des Eagles

http://www.youtube.com/watch?v=eXk0wlfNo-Q

Pour les paroles ' We're programmed to be seen, You can check out any time you like but you can never leave !"

Publié dans Livres

Commenter cet article