Un livre: "Les Eclaireurs" de Antoine Bello

Publié le par skorpionnan

eclaireurs.jpg

 

Les éclaireurs

Bello, Antoine     

 

 Gallimard , Paris 


 collection Folio , numéro 5106


 Parution :  septembre 2010

 

Ce livre a été reçu dans le cadre d'un partenariat, et je remercie les éditions Gallimard et la Team du site Livraddict.

 


 

Quatrième de couverture

Les éclaireurs

C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.

C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.

C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.

C'est l'histoire d'une grande nation, les États-Unis, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle.

C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient.

Les éclaireurs est la suite des Falsificateurs mais peut se lire indépendamment.

 

Impressions

Ce livre est à la suite directe de "Les Falsificateurs " du même auteur , déjà chroniqué.

Bien que présenté comme pouvant se lire indépendamment de ce premier tome, le second opus "Les éclaireurs" commence par le résumé du premier , ce qui m'a poussé à lire les deux tomes dans la foulée. Et je ne le regrette pas, ils se complètement merveilleusement sans qu'aucune lassitude ne se fasse sentir. On ressent même du coup le premier comme une prise d'élan pour le grand saut du second.


Le 4ième de couverture nous parle de Youssef, Maga, et Léna. Si cette dernière, Léna, toujours aussi belle et froide, double du héros du côté obscur, est bien un élément essentiel de cette histoire. Youssef et Maga ne sont que des porte-paroles de la conscience du héros.

Par ses promotions Liv tente d'atteindre le sommet du FCR, le Comex ou Comité Exécutif, pour réussir à comprendre quelle est la vraie finalité de cette organisation qui lui est toujours aussi mystérieuse bien qu'il en fasse partie depuis longtemps maintenant. Du fait de son ascension, il traite des dossiers de plus en plus importants, comme ce dossier immense sur Al-Qaïda. Il comprend bien vite que le FCR est pour partie mêlé aux légendes qui entourent ce groupe, et lorsque la tragédie du 11 Septembre arrive, il se demande à juste titre si il n'en est pas en partie responsable.

 

Voyant les pratiques de falsification reprises à grande échelle sur la scène politique internationale, il devine que la guerre en Irak est aussi inévitable que les arguments de ses partisans sont critiquables.

La survie du FCR est en question: sont-ils allés trop loin ? Des traîtres l'ont il manipulés ? Est il loyal à ses buts (même si seuls ses plus hauts dirigeants les connaissent)? 

S'il ne meurt pas, le FCR devra s'adapter et ses falsificateurs devenir des éclaireurs.

 

Avis

On retrouve Liv et les mystères du FCR avec ce même plaisir que dans le premier tome, les qualités d'écriture sont les mêmes, les personnages aussi attachants mais beaucoup plus approfondis.

Car cette seconde partie est largement supérieure à la première: de par sa prise de responsabilité dans le FCR, Liv traite des dossiers beaucoup plus importants et non plus seulement des petits morceaux anecdotiques de la petite histoire. Les falsifications du premier tome deviennent ici plus des manipulations, de l'opinion, de gouvernements, d'amis , d'ennemis, des luttes d'influence.

 

En parallèle, la quête du héros prend une autre tournure: de la recherche du signataire de sa feuille de paye, il passe à la découverte du sens qu'il veut donner à sa vie et de la morale qu'il veut lui donner. De même, d'anecdotes futiles, on passe à une réelle réflexion sur le rôle du peuple, des institutions et des gouvernants.

Seule déception : le personnage de Lena , incohérent à mon sens.


Ma note : 16/20

Un vrai plaisir de lecture.

 

Publié dans Livres

Commenter cet article

Elinor 13/04/2011 11:30



Je suis complètement d'accord avec toi sur le personnage de Léna ! J'ai trouvé la fin complètement incohérente (par rapport à elle).


Mais j'ai beaucoup aimé ce livre, très prenant et instructif.