Un film: Une famille très moderne.

Publié le par skorpionnan

unefamilletresmoderne.jpg

Réalisé par Josh Gordon, Will Speck
Avec Jason Bateman, Jennifer Aniston, Jeff Goldblum, plus

Titre original : The Switch
Long-métrage américain .

Genre : Comédie
Durée : 01h42min

Année de production : 2010

 

Film vu au cinéma, malheureusement en VF.

 

 

Tout d'abord le titre : pourquoi traduire "The switch" par "Une famille très moderne?", sans doute parce que c'est un titre accrocheur , même s'il n'a rien à voir avec le film, et que "l'échange " est déjà un titre récent.

 

L'histoire est classique : elles est jolie, célibataire et s'inquiète de son horloge biologique, il est célibataire, évidemment amoureux fou d'elle mais il reste son meilleur ami.

Mises à part quelques péripéties intéressantes, on devine donc la fin du film dès le début, mais le plaisir de ce gennre de film est ailleurs : dans les relations qui vont s'instaurer entre les deux  personnages et la façon dont la fin attendue et devinée va être amenée. J'aime bien ce genre de films , bien faits ils sont légers et pétillants comme un bon champagne.

 

Jennifer Anniston fait du Jennifer Anniston , Jason Bateman que l'on a déjà vu dans "Thérapie de couple" ( qui est resté dans les mémoires, ....au moins 1h30) joue plutôt bien son rôle de névrosé éperdu. Le bellâtre un peu niais de service est beau et niais, le compte y est.

 

Aucun élément vraiment dérangeant, si ce n'est le doublage de Jennifer lors de la conversation initiale dans le restaurant (où on a l'impression que les lèvres de Jennifer Anniston et ses paroles se déplacent dans deux dimensions temporelles différentes). Les mimiques Annistonniennes m'ont fait craindre l'exaspération, mais le seuil de tolérance n'est pas franchi. La musique est là mais ne marque pas, la photo est correcte malgré un réel manque d'ambiance de lumière ( la même où que l'on soit) et un ou deux travellings en ville un peu flous.

 

Donc pas de réel défaut, parlons maintenant des qualités et bien,...

on aperçoit pendant quelques scènes Jeff Goldblum qui est toujours aussi immense en taille et en talent ( pour ceux qui ne l'ont pas vu je vous conseille "série noire pour une nuit blanche où avec michèle Pfeiffer il crève l'écran). Sinon, comme déjà dit, l'absence de défaut.

 

Un film pas désagréable mais sans aucun plus, sans aucune surprise, ( j'aurai aimé par exemple que Roland explose Ed, le héros, après leur grande scène commune), avec assez peu d'humour en fait, un film léger vite oublié. Au moins vous ne risquez pas une entorse de neurone.

 

C'est gentil, trop gentil et  lisse , donc 10/20, +1 pour avoir choisi Jeff Goldblum.

 


 

Ma note : 11/20


Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article