"La tour noire" de Louis Bayard

Publié le par skorpionnan

 

 

 

la_tour_noire_400.jpgLa tour noire 

 

Auteur : Bayard, Louis

 

Editions: Le cherche midi

 

Parution: Mai 2010

 

397 Pages

 

Broché, 14X22

 

Isbn : 978-2-7491-1323-4

 

Classement personnel : SUS-BAY-TOU ( SUSpense, BAYard, TOUr)

 

 

 Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat Blog O Book et je remercie Les éditions du Cherche Midi et la team du Site Blog o Book.


 "La lecture a de ces périls que le lecteur ignore" p248

Quatrième de couverture : 

 

Un splendide thriller historique dans la lignée de L'Aliéniste

 

Paris, 1818. Les expériences révolutionnaires et napoléoniennes ont vécu. Dans un pays en pleine confusion politique, les Bourbons, en la personne de Louis XVIII, sont de retour sur le trône. C'est dans ce contexte politique et social trouble qu'Hector Carpentier, un jeune étudiant en médecine, est soupçonné du meurtre d'un inconnu. Mais le directeur de la Sûreté nationale, François Eugène Vidocq, doute de la culpabilité d'Hector.

 

Personnage mystérieux, féru d'investigations scientifiques et d'espionnage, Vidocq doit mettre tous ses talents en oeuvre lorsqu'il comprend que l'affaire est liée à la disparition du Dauphin, Louis XVII, officiellement mort en 1795 à l'âge de dix ans à la prison du Temple, construite cinq siècles plus tôt par les Templiers. Alors qu'un tueur mystérieux continue à sévir dans les rues de Paris, commence pour Vidocq, secondé d'Hector, une enquête passionnante.

 

Avec une intrigue mêlant politique, histoire et conspiration, et une reconstitution magistrale du Paris de l'époque, Louis Bayard nous offre, après Un oeil bleu pâle, un thriller historique de tout premier ordre, aux rebondissements incessants, à la tension et au suspense d'une rare intensité.

 

Lecture:

 Paris 1818, la France a connu en 30 ans, un roi, une révolution, une terreur, un empire, un autre roi, les 100 jours et à nouveau ce roi. Elle n'aspire qu'à l'oubli et au retour au calme de la vie quotidienne. C'est dans ce contexte troublé qu'un homme est torturé puis assassiné dans les rues de Paris.

Un seul indice est découvert : un papier portant le nom du Dr Hector Carpentier. Un fin limier se charge de cet enquête : Vidocq, le directeur de la Sureté, aussi bagnard que policier et dont les méthodes inhabituelles lui ont déjà assuré de nombreux succès.

C'est que ce jeune Dr Carpentier a tout d'un inconnu falot et rien d'un conspirateur lié à la famille royale qui semble compromise dans cette histoire. Mais l'histoire justement n'a pas attendu cet assassinat pour commencer.

Avis:

Le récit est limpide. Les personnages sont clairement posés. Le cadre est bien défini, ce livre se lit sans accroc. 

"Le thriller de l'année "selon le Washington Post, excusez du peu. Le quatrième de couverture nous promet un prisonnier mystère (le comte de Monte-Christo, le masque de fer ?), des aventures rebondissantes (rocambole ?), une paire d'enquêteurs policier-médecin (Conan Doyle?).

Tous les ingrédients sont là.

Alors pourquoi ce sentiment mitigé ? parceque à aucun moment pendant la lecture de ce livre, je n'ai oublié que je lisais. Les acteurs entrent et sortent et on a l'impression de voir une scène figée, des décors à peine estompée, une action convenue.

Le sort des protagonistes ne m'a pas du tout préoccupé, les rebondissements sont bien trop mollement traités pour me surprendre. L'action est inexistante ou malhabile. Il manque l'hypocrisie de la haute société de Wilde, la morgue de Jean Valjean, que sais-je ? 

Pour un livre de 460 pages, il est bien léger.

Par contre, ce livre se lit comme une bonne chronique, sans défaut majeur.

Conclusion

 

A trop promettre , on finit par décevoir. Ce livre est plaisant, agréable mais il est loin du coup de fouet annoncé et ça ça m'énerve (l'auriez-vous deviné?)  11,5/20.

 

Ce livre sur Livraddict:

Ce livre sur babelio : 

La Tour noire par Louis Bayard
Critiques et infos sur Babelio.com

Publié dans Livres

Commenter cet article